Revue Internationale d'éducation Sèvres-éditeur CIEP

Niveau : Tous niveaux Tous niveaux Enseignement supérieur Formation continue

Lieu de débats, de confrontations, de réflexions menées en commun autour d’une question éducative traitée dans sa dimension internationale, cette revue s’adresse à un public français ou étranger.

Livre

L'éducation en Asie - Revue internationales d'éducation Sèvres 68

Tous niveaux, Toutes classes

CIEP

Réf : 3411224

ISBN : 9782854206067

Paru le : 20/05/2015

Prix TTC : 17.00 €

Résumé :

De la même façon que les économies asiatiques ont connu une croissance économique exceptionnelle ces dernières décennies, certains pays d’Asie ont pris récemment la tête du classement dans les enquêtes internationales comme PISA. C’est pourquoi de nombreux regards se tournent vers l’Asie : existe-t-il un ou des modèle(s) asiatique(s) d’éducation, que le reste du mondegagnerait à mieux connaître ? Ce numéro 68 de la Revue internationale d’éducation de Sèvres s’attache à discerner, par-delà les idées reçues, les réalités éducatives d’une Asie complexe et plurielle, où les dé s à relever restent considérables. Issu d’un colloque international organisé en juin 2014 au CIEP, l’ouvrage s’appuie sur les interventions de 45 chercheurs et experts émanant de 18 pays, et de plusieurs disciplines. Ce riche ensemble de contributions interroge le « miracle » éducatif asiatique, met en évidence les tensions à l’oeuvre et aussi les ressorts des succès observés. Cette perspective comparatiste inédite montre que toute ré exion sur l’avenir de l’éducation dans le monde passe, aussi, par l’Asie. 

 

Livre

Pourquoi enseigner l'histoire ?

Tous niveaux, Toutes classes

CIEP

Réf : 3422336

ISBN : 9782854206074

Pages : 180

Prix TTC : 17.00 €

Résumé :

Pourquoi enseigne-t-on l’histoire ? La question peut étonner tant nous sommes persuadés, en France, de la nécessité de cet enseignement. Mais force est de constater que, selon les États, les modalités d’enseignement sont très disparates dans leurs contenus, programmes, méthodes, enracinements épistémologiques et idéologiques.

Ce numéro 69 de la Revue internationale d’éducation de Sèvres se propose, à travers dix études de cas (Afrique du Sud, Allemagne, Canada, Colombie, France, Italie, Japon, Maroc, Russie, Vietnam), d’étudier les objectifs et les buts poursuivis par les institutions, quand elles mettent en place un enseignement historique, évaluent les méthodes appliquées, sélectionnent des faits et des personnages.

Des constats inattendus émergent de ce panorama comparatiste contemporain.

Partout, l’enseignement de l’histoire soulève des questions urgentes qui se posent dans des termes quasiment identiques, et en particulier celles des rapports à la mémoire et au récit national ou communautaire.

On découvre également, dans tous ces pays, une opposition claire entre deux méthodes d’enseignement : l’une plus traditionnelle, qui tend à privilégier le discours national, et l’autre qui vise à mettre en évidence l'approche critique. Ces deux méthodes sont utilisées partout mais avec des hésitations, voire des remords dans certains pays.

C’est peut-être la définition même de l'histoire qui est en jeu : qui détient les clés de son écriture ? Les porteurs de mémoire ? Les politiques ? Pourquoi le niveau supranational n'apparaît-il que rarement dans les articles ? Comment s’explique le désintérêt des élèves et des étudiants pour cet enseignement, que relèvent les auteurs ?

A lire les contributions, il semble qu’on soit partout à la recherche de l’utilité de cet enseignement spécifique, au croisement des préoccupations scientifiques, des besoins sociaux et des urgences du vivre ensemble.

Un numéro publié coordonné par Jean-Clément Martin, professeur émérite à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

Supports complémentaires

Livre

Pourquoi enseigner l'histoire - Ebook

Tous niveaux, Toutes classes

CIEP

Réf : 6689896

ISBN : 9782278072910

Pages : 180

Prix TTC : 12.99 €

Résumé :

Pourquoi enseigne-t-on l’histoire ? La question peut étonner tant nous sommes persuadés, en France, de la nécessité de cet enseignement. Mais force est de constater que, selon les États, les modalités d’enseignement sont très disparates dans leurs contenus, programmes, méthodes, enracinements épistémologiques et idéologiques.

Ce numéro 69 de la Revue internationale d’éducation de Sèvres se propose, à travers dix études de cas (Afrique du Sud, Allemagne, Canada, Colombie, France, Italie, Japon, Maroc, Russie, Vietnam), d’étudier les objectifs et les buts poursuivis par les institutions, quand elles mettent en place un enseignement historique, évaluent les méthodes appliquées, sélectionnent des faits et des personnages.

Des constats inattendus émergent de ce panorama comparatiste contemporain.

Partout, l’enseignement de l’histoire soulève des questions urgentes qui se posent dans des termes quasiment identiques, et en particulier celles des rapports à la mémoire et au récit national ou communautaire.

On découvre également, dans tous ces pays, une opposition claire entre deux méthodes d’enseignement : l’une plus traditionnelle, qui tend à privilégier le discours national, et l’autre qui vise à mettre en évidence l'approche critique. Ces deux méthodes sont utilisées partout mais avec des hésitations, voire des remords dans certains pays.

C’est peut-être la définition même de l'histoire qui est en jeu : qui détient les clés de son écriture ? Les porteurs de mémoire ? Les politiques ? Pourquoi le niveau supranational n'apparaît-il que rarement dans les articles ? Comment s’explique le désintérêt des élèves et des étudiants pour cet enseignement, que relèvent les auteurs ?

A lire les contributions, il semble qu’on soit partout à la recherche de l’utilité de cet enseignement spécifique, au croisement des préoccupations scientifiques, des besoins sociaux et des urgences du vivre ensemble.

Un numéro publié coordonné par Jean-Clément Martin, professeur émérite à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

Livre

Pédagogie et révolution numérique - Revue internationale d'éducation Sèvres 67 -Ebook

CIEP

Réf : 3179377

ISBN : 9782278087891

Pages : 180

Prix TTC : 10.99 €

Résumé :

Le numéro 67 de la RIES  aborde ces questions à travers l’étude de neuf contextes très différents, de l’Angleterre à la Corée du Sud, en passant par les États-Unis, l’Australie, l’Éthiopie, le Nigéria, l’Argentine, les Pays-Bas et la France. Les analyses présentées portent aussi bien sur des observations de classe et des projets d’établissement que sur des enquêtes ou la présentation de politiques et de plans d’action mis en œuvre au niveau national.Cette variété de situations apporte un éclairage original sur les évolutions en cours dans le monde. Tous les auteurs soulignent l’importance de la responsabilité confiée aux enseignants et aux établissements pour intégrer le numérique dans l’éducation. Les pays les plus avancés sur ce sujet sont ceux où l’on a repensé la pédagogie, sans hésiter à remettre en question le fonctionnement du système éducatif.

Nos newsletters

Pour recevoir nos newsletters, être informé des actualités de votre discipline et profiter d'offres exclusives, créez-vous un compte sur notre site
J'y vais